Previous Button
Next Button
en|fr
20161% artistique
Thumbnail
2006Étoile rouge
Il y avait de nombreux supporters de l’Etoile rouge, appelés « Les Vaillants ».
2014Kamen - Les Pierres
Tout se fabrique de façon authentique.
2011Les Bosquets
- What's up?
- I'm alright.
- Everything's alright?
2008Conversation
Thumbnail
2009Les Gardiens
J’ai dit à mes filles « je ne pars pas de la cité des Bosquets », je reste là
2008La Prière
Thumbnail
2008Confessions d'un jeune militant
Un livre de première importance. Montre-le moi.
2008« Socialisme ou barbarie »
Thumbnail
2007Le Lieu de la Langue
Je ne sais pas où
je me sentirais le mieux,
ici ou là-bas.
2006Prvi deo
Bienvenu dans la salle du tribunal numéro 1 de la cour spéciale de Belgrade
2002Les Femmes en noir
Thumbnail
2001Otpor
Il y a l'aspiration, le désir,
qui sera utilisé à travers
le pouvoir politique.
2000Les Paysans
Les serbes adorent faire la fête. Ils fêtent leur malheur, mais ils fêtent
1999Confrontations
Je ne suis pas contre
le fait qu'on soit contre.
2009Les Gardiens
J’ai dit à mes filles « je ne pars pas de la cité des Bosquets », je reste làJe ramène du gâteau, du thé…et l’on reste jusqu’à…J’ai pensé … Je déménage, je pars ailleurs, je laisse tous mes amis… Ce n’est pas facile…

ImageFadeImagesFiche
Image du film #02 1 / 2 Next image Button Previous image Button

HDV, couleur, son, 16 min

Play Symbol Visionner le film. (accès restreint)

Réalisé dans la Cité les Bosquets à Clichy Montfermeil, le film « Les Gardiens », met en scène deux femmes assises sur un tapis au milieu d’une pelouse.
Dans la Perse antique, le tapis représentait l’utopie du jardin, les conditions du désert ne permettant pas d’en voir fleurir de vrais. Placé uniquement à l’intérieur, il symbolisait un territoire imaginaire que l’on gardait chez soi. Dans le film, ce rapport est questionné : le tapis devient le lieu d’une visibilité dans l’espace public.
Sans que cela ne transparaisse à l’image, cet endroit bucolique est rapidement perturbé par le bruit d’un chantier puis par une conversation masculine en parallèle et à proximité. La concurrence entre les deux récits passe de la superposition au brouillage, pour finir par déplacer la scène dans une polyphonie de récits.




Mot de passe

Afin de visionner les vidéos, veuillez entrer le mot de passe dans le champ ci-dessous :






Back Button Retour

Obtenir le mot de passe

Si vous ne disposez pas du code d’accès, vous pouvez soliciter Florence Lazar, en indiquant vos coordonées et éventuellement motiver votre demande dans le formulaire ci-dessous :


Close Symbol